La médecine traditionnelle Chinoise, une approche thérapeutique à part entière

 

La médecine chinoise, assez méconnue en France, si ce n'est sous l'aspect limité et spécifique de l'acupuncture, mérite une place particulière dans l'éventail des "thérapies alternatives". C'est la seule médecine énergétique qui ait une existence continue depuis plus de deux mille ans et qui soit aujourd'hui encore, en Chine, une médecine d'état. Ce double atout, qu'elle ne partage avec aucun autre système de soins, lui permet à la fois d'être toujours proche des conceptions philosophiques et énergétiques dont elle est issue et de bénéficier, parallèlement, des avantages et des méthodes de validation de la science moderne.

 

La médecine Chinoise constitue un système cohérent de pensées et de pratiques. Elle tire son inspiration des pensées naturaliste et taoïste. Elle exprime des idées d'équilibre, d'harmonie et de changement. C'est une thérapeutique qui permet de mobiliser les énergies de toute personne en souffrance de façon à retrouver son harmonie : c'est à dire le bien être. Elle prend régulièrement en charge le quart de la population mondiale. En Asie, elle est enseignée dans les universités d'Etat et expérimentée en permanence au sein d'unités de recherche nationale.

 

Elle se divise en 5 branches principales d'importance inégale :

 

 

Un soin pour la douleur

L'énergétique et le massage Tuina sont très efficaces dans le traitement des pathologies douloureuses.

 

Selon les cas :

1 à 2 séances en moyenne pour les cas léger 
4 à 5 séances en moyenne pour les cas plus grave

 

Dans l'esprit chinois, la circulation de l'énergie dans les méridiens est la fonction propre du corps humain. Dès lors que les méridiens sont encombrés, l'homme est en souffrance. Le fait de travailler avec des points à la surface du corps influence ce qui se passe à l'intérieur. Les thérapies manuelles ou les massages agissent sur le Qi et le sang des méridiens et affectent donc toutes les substances et tous les organes, pour libérer, les remettre en circulation et retrouver la santé.

 

Une thérapeutique psychosomatique

L'énergétique et le massage chinois ont leurs compétences dans le traitement des troubles émotionnels. Car ils peuvent interpréter le langage du corps, le corps et l'esprit ne faisant qu'un. Les processus émotionnels et mentaux dans la pensée chinoise se situent dans la sphère d'influence des viscères (au lieu du cerveau dans la médecine occidentale). La relation entre chaque viscère et une émotion particulière est réciproque : l'état du viscère a des répercussions sur les émotions, et les émotions ont des influences sur l'état des viscères. Par exemple, le coeur est associé à la joie, le foie à la colère, le poumon à la tristesse, la rate à la réflexion et à l'inquétude, le rein à la peur. Les émotions, généralement, n'entrainent de déséquilibre que si elles sont excessives ou prolongées, par exemple; la colère nuit au foie, l'ivresse de joie au coeur, l'inquiétude et la réflexion à la rate , la tristesse en excès aux poumons, et trop de peur aux reins. Si on traite un viscère précis, on peut exercer une influence sur l'émotion qui lui est associée et aider la personne à trouver un équilibre émotionnel plus juste.

Une place à trouver dans l’arsenal thérapeutique

L’acupuncture est très efficace dans le traitement des troubles fonctionnels ORL, digestifs, urinaires, gynécologiques.

Evidemment elle restera limitée dans le traitement de maladies graves comme le cancer.
Mais cela ne veut pas dire qu’elle n’a pas sa place dans l’arsenal thérapeutique: elle peut aider largement à la tolérance des chimiothérapies ou radiothérapies et diminue les effets secondaires.

Elle peut aussi être utilisée dans le traitement de troubles chroniques:  respiratoires,  intestinaux, urinaires, dermatologiques etc ...
L’acupuncture peut stimuler le système de défense et hormonal. Elle est par exemple efficace pour aborder : les troubles immunitaires ou gynécologiques de la femme tout au long de sa vie.

 

Une approche préventive

Un bon thérapeute chinois se doit d'intervenir avant que les troubles ne soient apparus. Dans le "Nei Jing" un très ancien texte médical, on peut lire:

"Attendre que le trouble apparaisse cliniquement pour le traiter, c'est forger les armes après avoir déclaré la guerre, c'est creuser le puit au moment où l'on a soif. C'est pourquoi le grand thérapeute extirpe le problème avant son apparition objective. Alors que le petit thérapeute s'efforce de traiter les problèmes qu'il n'a pas pu prévoir".

 

Le pouls est un indice majeur pour le praticien chinois pour détecter les problèmes énergétiques avant que l'organisme ne soit perturbé, car celui-ci permet de fournir des détails sur l'état des viscères, il nous renseigne aussi sur l'état de l'énergie (QI), du sang et sur toutes les différentes parties du corps et même sur la constitution de l'individu. Il y a 28 pouls différents. Un pouls peut être superficiel ou profond, en avance ou en retard, grand ou petit, glissant ou rapeux, long ou court, serré ou espacé, dur ou mou. Selon différentes vagues des pouls, on peut savoir quel méridien ou système a un problème.

 

La médecine chinoise  a une vocation préventive. L'idéal serait que toutes les personnes bien portantes viennent consulter une fois par an un praticien qui évaluerait leurs déséquilibres énergétiques avant qu'ils ne se traduisent par des troubles et les corrigerait.

Le cabinet

115, bd de la Croix-Rousse
69004 Lyon, France
T : 06 77 51 95 06 
​E-Mail: lfraissenet@gmail.com

Soins Proposés

Ces séances ne sont pas des actes médicaux (aucun diagnostic) et ne se substituent en aucun cas à un traitement ou à un suivi médical
conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N° 60665 du 4 juillet 1960, aux articles L489 du décret du 8 octobre 1996

© 2023 par Médecine Chinoise. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus